Aller au contenu
CRRNTBJ
Participation autochtone PDF Imprimer Envoyer

Dans le contexte régional où cohabitent Autochtones et Jamésiens, la présence de ces communautés au sein de la Commission est essentielle. En plus de faire partie des exigences du décret 179-2008, la participation des Premières Nations aux travaux de la Commission est fortement désirée. D’abord, cela permettrait de concilier les objectifs de chacun à une même table, et ce, tant en matière de conservation que de mise en valeur. La participation conjointe des Jamésiens et des Autochtones, dans un cadre non politique, serait également un excellent outil de rapprochement des communautés. Le tout permettrait, à terme, la mise en valeur commune du potentiel régional, en plus de joindre les forces de chacun pour assurer le développement intégré du territoire.

Les Nations autochtones présentes sur le territoire de la Baie-James associent une valeur particulière aux ressources naturelles. Ces communautés sont donc invitées à siéger au sein de la Commission et trois sièges de commissaires leur sont réservés.

De plus, la CRÉBJ s'est engagé, lors de la signature de l'entente spécifique de mise en oeuvre de la gestion intégrée et régionalisée du MRNF, de susciter des partenariats avec les communautés autochtones ainsi que de prendre en considération leurs intérêts dans l'élaboration et la mise en oeuvre du PRDIRT.

 

 

Sondage

Où avez-vous entendu parler de la CRRNTBJ?
 

Identification